Elan et moi

Image:Elan et moi
26. mars, 2018 Écrit par : Glen Plake
PARTAGER CETTE PAGE

 

Il se trouve que j’ai remporté mes premiers championnats régionaux avec aux pieds une paire de skis Elan RC SL Uniline… qui appartenait à mon père ! J’adorais ces skis ! J’étais très envieux d’un ami qui, à l’époque, jouissait d’une commandite d’Elan. Il avait la chance d’avoir tous les skis dont il avait besoin, des skis de descente aux skis de slalom, skis d’entraînement inclus… J’ignorais pourquoi j’aimais autant les skis Elan, mais c’était d’une évidence criante !

Je me suis associé à Elan à l’ère du « WAVEFLEX », une technologie qui permettait aux skis d’entrer aisément en flexion tout en assurant leur stabilité en torsion. C’était là une technologie visible au premier coup d’œil, à la surface du ski. L’évolution qui a suivi s’est révélée être nettement moins évidente. Au cours des premiers essais des skis « AMPHIBIO », j’ai eu de nombreuses conversations avec les ingénieurs d’Elan à propos de ces « fameux skis » que je préférais, ceux qu’on ne prend jamais en défaut, dont on peut abuser sur des centaines de jours de ski et qui ressortent toujours comme les meilleurs… Mais comment avaient-ils pu fabriquer de tels skis ? Qu’est-ce qui les rendait si agréables à skier ? Étaient-ils peu résistants à la torsion ? Étaient-ils « décambrés » ? Au cours d’une série d’essais, les ingénieurs ont répondu à mes interrogations et une certaine paire a surgi du lot… c’était l’origine de la technologie « AMPHIBIO ». Des skis au profil différent selon qu’il s’agit du ski gauche ou du droit, à une époque où l’industrie du ski jonglait avec le concept du « ROCKER » de manière à devancer son concurrent. Elan pour sa part avait trouvé en quoi le rocker pouvait présenter des avantages tout en conservant ceux de la cambrure. Nous étions à ce moment-là dans la vague des « super-carvers », des skis qui tenaient magnifiquement en courbe, mais qui ne décrochaient la plupart du temps pas très aisément, rendant la transition d’un virage à l’autre difficile et passablement laborieuse. Ceci est solutionné par l’AMPHIBIO. Ces skis étaient/sont tout simplement incroyables ! Sur le plan personnel, cette période a été pour moi quelque peu difficile, j’aimais follement ces skis de carving, alors que tout le monde autour de moi voulait des skis fat et nos équipes de freestyle réclamaient à cor et à cri d’intégrer dans chacune de nos gammes des skis twin tips ! Skier sur des skis de carving n’était pas cool et j’ai joué avec les cartes qui se trouvaient dans mon jeu en mettant ces skis là où je devais, en complétant mes formations de moniteur de ski. Les skis AMPHIBIO se trouvaient là dans leur élément : ils ont fait de moi un meilleur skieur et m’ont permis d’étendre ma passion pour Elan à un groupe complètement différent de skieurs.

Le projet suivant était assurément beaucoup plus en lien avec mon expérience : j’allais être associé au développement de nouveaux skis de touring. Nous allions rechercher  la légèreté, mais en en faisant aussi des skis très performants, de là, le recours à la technologie « bridge », à du bois ultraléger pour la forme, en un laminé de type stringered avec du bois plus robuste pour en assurer la solidité. L’agenda de développement pour cette gamme était très court et je n’ai pas perdu de temps, dessinant rapidement mes idées initiales sur une serviette de table en papier !

Comme j’ai skié des centaines de fois sur du terrain extrême en haute altitude sur le modèle Himalaya ou encore sur l’Alaska, cette expérience allait bien me servir. Je réalisais qu’il était temps de présenter quelque chose d’entièrement nouveau… En toute franchise, nous avions eu du mal à créer un vrai ski fat dans cette gamme. Une série de tentatives au fil des ans avec des noyaux et des structures traditionnelles avaient tout de même eu pour résultat d’excellents skis, mais rien de vraiment spécial n’en avait émergé, sinon que des skis simplement aussi bons que ceux de la concurrence. En définitive, c’était le décor du dessus de ces skis qui déterminait qui allait être le leader de la catégorie plutôt que leur conception… Nous avions la conviction que le concept stringer de la technologie bridge allait nous permettre de réduire le poids, mais quel autre matériau allions-nous pouvoir utiliser en tandem dans le concept stringer ? Des tubes de carbone ! Le carbone a souvent été utilisé dans la construction de skis depuis des années, habituellement pour leur assurer une plus grande rigidité, mais ça donne souvent au ski une sensation bizarre. Mais du carbone de forme tubulaire, c’est du carbone « 3D » et, du coup, ça devient un matériau qui agit aussi comme amortisseur. En absorbant ainsi les vibrations, ça nous permettait d’éliminer ce qui nous sert normalement d’amortisseur, le métal. Le métal, dans des skis, c’est fantastique, mais c’est lourd. Avec les tubes de carbone, les Ripstick sont des skis à la fois larges et légers ayant la stabilité de skis métalliques plus lourds. Ils sont stupéfiants et les tubes carbone 3D amortissent les vibrations dans toutes les directions, comme des coûteuses lignes à pêche imbriquées dans vos skis ! J’éprouve vraiment une grande fierté de voir des Ripstick sur les pentes et de voir le plaisir qu’éprouvent les skieurs qui les chaussent ! Ces sont les skis Elan les plus « cool » !  

 

Juste comme je me baladais en pensant que ces Ripstick sont les meilleurs skis jamais créés, on m’annonce un nouveau projet : le redéveloppement de la gamme rando. D’accord ! Et c’est reparti ! Les Ripstick bénéficiaient déjà de la technologie Tubelite, mais ne pourrions-nous pas trouver moyen de réduire encore le poids ? Oui !!! On a trouvé ! On utilisera les noyaux de bois les plus légers et on réduira tous les autres matériaux au minimum en les sculptant autour du noyau et en positionnant de manière stratégique les tubes de carbone, ainsi les skis de la gamme Ibex redéfiniront les limites des skis de rando ultralégers. Aucun compromis ne sera fait en fonction du poids : la légèreté ne servira pas d’excuse à la création de skis peu performants.


Je démarre ma onzième saison à titre de « BadAssador » au sein d’une entreprise qui fabrique des skis au même endroit depuis plus de 70 ans. J’avais, dès le début, l’intention d’entretenir à long terme avec Elan une relation enrichissante, ce qui s’est avéré être le cas jusqu’à présent et qui le sera encore à l’avenir, selon toute vraisemblance. Mais mon engagement ne se limite pas aux skis Elan, mais aussi à la Slovénie, ainsi qu’à tous ceux qui composent la grande famille Elan. Ces sont toutes leurs mains qui façonnent les skis : les mains des ingénieurs qui manipulent un noyau expérimental, les mains de ceux qui fabriquent les skis à l’usine, plaçant différentes composantes dans les presses… Mais aussi les mains de ceux qui composent les campagnes de marketing et de communication et qui présentent leurs nouveaux « bébés » aux divers départements des ventes et de distribution qui en assurent, eux, la présence dans les magasins de votre voisinage qui ont pour mission de vous les mettre aux pieds ! Toutes ces personnes font partie de chacun des skis !

Think snow - Ski ya on the hill!

On l’appelle « Big Red »
16. avril, 2018 | Glen Plake

On l’appelle « Big Red »

Parlant de maison, l’inscription « home » qu’on peut y lire a quelque chose de rigolo : on croirait faire partie d’un cirque ambulant !

En lire plus
DONNEZ DE L’AMOUR À VOS SKIS
06. avril, 2018 | Martin Tekše

DONNEZ DE L’AMOUR À VOS SKIS

Des skis bien entretenus et bien au point assurent à long terme plus de satisfaction et plus de plaisir sur les pistes.

En lire plus
DES ENFANTSSUR LA NEIGE
03. avril, 2018 | Ana Pišot

DES ENFANTSSUR LA NEIGE

Enfant, j’ai passé tellement de journées sur la neige que je peux vous confirmer que le ski, c’est top ! Je meurs d’envie de relever de nouveaux défis à l’aube de chaque nouvelle saison.

En lire plus
Voir toutes les nouvelles
La saisie des données personnelles pendant les procédures de commande et de paiement est sécurisée par un chiffrage SSL. Les tiers n’ont pas accès aux données que vous saisissez. Nous utilisons la technologie 128-bit moderne pour le transfert sécurisé des données.
 
Bienvenue sur le site web d' e-shop-direct.com, le partenaire officiel de la boutique en ligne de elan.

Toutes les marchandises dans cette boutique vous sont vendues par Arendicom GmbH. Arendicom GmbH devient votre contractant et vous établit sa facture. Pour plus d'informations sur le système, veuillez lire les informations sous l'index du menu 'sur e-shop-direct.com'. Nous avons sélectionné pour vous le pays suivant. Si ce pays était inexact, merci d'en choisir un autre. Pour confirmer, cliquez sur continuer.

Reduction reason0

Reduction reason0

NRC