DONNEZ DE L’AMOUR À VOS SKIS

Image:DONNEZ DE L’AMOUR À VOS SKIS
06. avril, 2018 Écrit par : Martin Tekše
PARTAGER CETTE PAGE

 

Qu’y a-t-il dans la boîte ? C’est l’éternelle question. Mais ce n’est ici qu’une métaphore. Les skis Elan ne vous arrivent pas en boîte, mais quand vous en achetez une paire et que vous ressentez une certaine fierté, vous obtenez un produit exceptionnel à tous points de vue. Le design et la finition des skis sont magnifiques et le résultat de l’application de technologies de pointe et leur niveau de fonctionnalité sont des atouts pour l’utilisateur. Ils sont conçus pour vous offrir le plus grand Plaisir qui soit. Cet aspect est depuis longtemps devenu une véritable tradition chez nous. Ils vous sont livrés tout prêts à skier. Bien sûr, en magasin, votre technicien devra installer les fixations au bon réglage, mais rien de plus ! Autrement, tout est fin prêt ! Les carres sont à l’angle optimal pour couper des courbes parfaites et la semelle est préparée et fartée. Ne reste plus qu’à les pointer vers aval !

Il peut arriver à tout skieur d’avoir à s’ajuster à de nouveaux skis avant de faire corps avec son matériel. C’est un peu comme apprendre à connaître un nouvel ami, en explorant progressivement le temperament des skis et en leur faisant peu à peu confiance au fil des descentes. Mais les skis subissent à l’usage certains changements. Pour maintenir la performance des skis, il convient de leur prodiguer un certain degré de soin et d’attention. Tous les skieurs ne sont pas égaux et chacun traite ses skis de manière différente. Les coureurs et les skieurs les plus avancés mettent au point leurs skis avant toute utilisation sur neige, alors que les skieurs occasionnels ont tendance à espacer ces interventions. De fait, les carres des skis perdent leur affûtage au fil des jours et le fart se trouve soustrait de la semelle. Sans mentionner les écorchures et autres avaries occasionnelles. Mais tout cela peut être réparé et remis à neuf.

Comment pouvons-nous alors nous assurer que nos skis vont maintenir leurs fonctions aussi longtemps que possible en maintenant aussi leur rendement tout au long de leur durée de vie utile ?

ENTRETIEN RÉGULIER

Les skis sont comme votre voiture. Ils ont aussi besoin d’un entretien annuel. Il est recommandé de procéder à cet entretien à l’approche de la nouvelle saison. Ceci inclut la réparation et le ponçage de la semelle, de même que l’aiguisage des carres à l’angle prescrit, un chanfrein de 2 degrés étant une valeur normale pour les skieurs récréatifs.

LES CARRES

Les carres perdent leur arête au fil du temps, mais la vitesse à laquelle elles vont perdre leur accroche varie en fonction d’une variété de facteurs. Le plus important d’entre eux est assurément le nombre de jours sur la neige, mais la structure de la neige joue également un rôle déterminant. Par exemple, la neige fabriquée est largement plus abrasive que la neige naturelle et va pour cette raison arrondir l’arête des carres plus rapidement. Le niveau d’habileté du skieur y joue aussi pour beaucoup. En général, l’affûtage tiendra une dizaine de jours sur neige naturelle et moitié moins sur la neige fabriquée ou sur la glace, après quoi il faudra les affûter de nouveau. Les skieurs les plus exigeants vont affûter leurs carres tous les deux jours. Les carres métalliques vont pouvoir durer pour un nombre assez élevé d’affûtages, ce qui fait que la possibilité qu’un skieur récréatif moyen en arrive à constater leur usure complete est vraiment minimale.

LA SEMELLE

La semelle présente deux caractéristiques principales : la structure et la rétention du fart. Le fart a pour sa part une fenêtre utile beaucoup plus courte. Généralement, on devrait procéder au fartage après cinq jours sur neige. Mais il faut aussi noter que la matière constituant la semelle variera en tension et en structure au cours de son utilisation. Ceci peut toutefois être restauré en soumettant les skis au traitement d’une machine dont c’est la fonction spécifique. La fréquence de cette procédure dépend encore une fois du nombre de jours passés sur la neige. Une semelle de bonne qualité maintient habituellement sa tension et sa structure pour au moins une vingtaine de jours.

RÉPARER LES DOMMAGES

Malheureusement, aucun ski ne saurait résister à des dommages physiques. Les éléments les plus exposés sont les carres et la semelle. Les éraflures et autres égratignures dans le matériau de la semelle peuvent être aisément réparées. Les plus petites avaries peuvent être comblées par un matériel adapté, alors que les plus importantes exigent qu’une partie de la semelle soit retirée et remplacée par une section de matériel neuf. La reparation des carres est plus périlleuse et une section dont l’arête a été très endommagée peut être réparée suivant une procédure spéciale, mais si la carre a été arrachée, il peut arriver qu’un ski ne soit pas réparable.

QUE PEUT-ON FAIRE SOI-MÊME ?

Quand on part pour une semaine de ski avec des skis fraîchement remis à neuf, on a toujours espoir qu’on aura sept jours de soleil et de la neige en quantité, tout aussi bien que des skis qui coupent la trajectoire et glissent sans effort. Si ces deux premiers souhaits échappent totalement à notre contrôle, nous pouvons assurément voir à la realization des deux autres. Un petit outil manuel nous permettra de retoucher les carres si leur arête a été abimée pour en assurer l’accroche. Il faudra toutefois prendre bien soin de ne pas l’entamer excessivement et trop en affecter l’angle. Par contre, il sera facile de les farter vous-même au cours de votre séjour.

LE REMISAGE

Les skis devraient toujours être essuyés d’un chiffon bien propre et sec et remises dans un endroit sec après chaque utilisation. Ceci préviendra l’apparition de rouille sur les carres et aux autres éléments métalliques des fixations, par exemple. Cette règle s’applique tout autant au remisage temporaire en cours de saison qu’à celui de la saison morte.

L’INSPECTION

Il serait bon de soumettre vos skis à une inspection détaillée de temps à autre. Soyez particulièrement attentif au joint où la carre s’inscrit entre les chants et la semelle. La colle, si elle était devenue défaillante, pourrait permettre l’infiltration d’eau ou d’humidité, ce qui peut compromettre la structure du ski. Si une telle avarie est identifiée précocement, elle pourra être réparée.

LE TRANSPORT

Idéalement, on transportera nos skis à l’intérieur de notre véhicule ou dans une boîte à skis montée sur le toit. C’est particulièrement important à l’occasion de longs voyages au cours desquels les skis pourraient autrement être exposés au sel de déglaçage.

Des médailles, des titres et des prix
13. mars, 2019 | Ingemar Stenmark

Des médailles, des titres et des prix

J’ai déjà exprimé le fait que je ne suis pas du genre à baigner dans mes vieux souvenirs et à me repasser le film de mes glorieuses années. En fait, je n’y pense jamais et j’ai même oublié plusieurs moments dont on me dirait qu’ils sont mémorables. Je trouve que vivre dans le passé ne rime à rien. Se reposer sur ses lauriers n’est rien de plus que de se reposer. Nous sommes en 2018 et toutes ces choses se sont déroulées dans les années ’70 et ’80, au cours du siècle dernier. Ça me semble si lointain qu’il n’est pas étonnant que l’on soit depuis ce temps passé au siècle suivant et même au suivant millénaire !

En lire plus
En montagne avec des amis
26. févr., 2019 | Davo Karničar

En montagne avec des amis

Le ski-alpinisme, c’est une entreprise solitaire. Ceci, peut-être, pourrait expliquer pourquoi je retire tant de plaisir à passer du temps sur la neige avec ma femme et mes enfants – et aussi avec des amis. Fin mars, nous nous sommes rendus au Mont Peca. Ce fut une journée magique.

En lire plus
BEAU BOIS
31. janv., 2019 | Gregor Šket

BEAU BOIS

Le bois, c’est beau. Le bois, c’est résistant. Le bois, c’est à la fois souple et ferme. Et ça sent bon. Le bois, c’est la vie. Le bois, c’est un berceau. Le bois, c’est la nature. Le bois, c’est slovène. Le bois, c’est Elan.

En lire plus
Voir toutes les nouvelles
La saisie des données personnelles pendant les procédures de commande et de paiement est sécurisée par un chiffrage SSL. Les tiers n’ont pas accès aux données que vous saisissez. Nous utilisons la technologie 128-bit moderne pour le transfert sécurisé des données.
 

Reduction reason0

Reduction reason0

NRC

Reduction reason0

Reduction reason0

NRC